JOURNALISTE ASPERGÉ DE GAZ POIVRE

Après des affrontements entre la police et des manifestants à 15h, un policier a vaporisé un journaliste avec du gaz au poivre sans connaître la situation réelle lors de l’expulsion devant le Conseil législatif. Un journaliste de Macao, en portant une carte de presse, a déclaré que les parties de son cou et son dos étaient rouges et enflés après avoir aspergé par des policiers avec du spray au povire.

 

Extrait vidéo / lien d’incident :

Macau News Agency